top of page

5 cyberfraudes courantes et comment les déjouer

Octobre est le mois de la sensibilisation à la cybersécurité.

Depuis la pandémie, de plus en plus d’arnaques sont réalisées en ligne.

cyberfraudeur portant un chandail à capuche dont le visage est dans l'ombre de la capuche entouré de chiffres représentant des données informatiques

La fraude peut avoir de lourdes conséquences. Voici des conseils du Centre antifraude du Canada, une agence fédérale, pour éviter de tomber dans les pièges les plus courants.


1- Arnaque aux « grands-parents »

L'arnaque :

Cette technique de chantage est assez classique. Il s’agit de faire croire aux gens que leurs enfants ou petits-enfants sont en danger et ont besoin d’argent immédiatement. Parfois, les escrocs appellent en se faisant passer pour la police et vont demander un montant pour une libération sous caution pour un crime fictif.


En avril, la police de Trois-Rivières alertait la population de ce phénomène dans le secteur. Quelques mois plus tard, quatre personnes ont été arrêtées.


Dans certains cas, les victimes sont des personnes âgées, mais les fraudeurs peuvent cibler n'importe qui : le/la conjoint·e, les parents ou les proches de la personne.


Conseil :

Téléphone à la personne concernée pour confirmer l’histoire, même si la personne qui vous a appelée vous a dit de ne le dire à personne (ce qui représente un drapeau rouge). Dans la plupart des cas, la personne qui serait en difficulté décrochera le téléphone et dira que tout va bien.


2- L'offre d'emploi par SMS (fausse)

L'arnaque : Vous recevez une offre d'emploi par SMS.


Le 25 août, le Centre antifraude du Canada a émis un avertissement concernant une augmentation des escroqueries utilisant le nom de véritables entreprises et proposant de faire de la publicité pour des produits logiciels, des applications ou des vidéos. Les fraudeurs peuvent tenter de se faire passer pour plusieurs types de parties prenantes, notamment :


  • un agent financier

  • un client mystère

  • une personne chargée du contrôle qualité

  • un·e consultant·e en stratégie de service client

  • un·e assistant·e personnel·le


En acceptant cette offre d'emploi, les personnes escroquées recevront parfois une petite somme d'argent ou une commission pour le travail, ce qui les convaincra qu'il s'agit d'un travail légitime.


Mais pour accéder à d’autres missions et gagner plus d’argent, ils doivent payer des frais…


En fait, aucune nouvelle mission ne sera proposée par la suite et les sommes envoyées ne seront jamais remboursées.


Conseil :

Vérifie le numéro de téléphone et/ou l'adresse courriel utilisée par l'expéditeur ainsi que toutes les offres d'emploi de cette entreprise. Souvent, les offres qui semblent trop belles pour être vraies sont fausses.


3- Le colis mystérieux

L'arnaque :

Vous avez reçu un colis que vous n'avez pas commandé. Puis quelqu’un se présente pour le récupérer, en expliquant qu'il s'agit d'une erreur. Le contenu est souvent un objet de valeur, comme le dernier téléphone intelligent.


Cela veut dire que ton identité et tes coordonnées bancaires ont peut-être été usurpées pour créer un faux compte, passer cette commande, puis en bénéficier.


D’autres variantes existent :

  • La non-livraison d’une commande que tu as réellement passée. Ceci signifie que les voleurs ont intercepté le colis devant votre domicile ou que le site était frauduleux. Ces derniers offrent souvent de grosses promotions alléchantes.

  • Une commande a été passée directement depuis ton compte Ceci survient souvent à la suite d'une fuite de données.

  • Un message de la part d'un transporteur de renom (comme UPS) vous indiquant que votre colis n'a pu être livré parce que tu n'étais pas là.

Conseil :

Cette arnaque se joue en amont, c'est-à-dire qu'un stratagème pour obtenir tes données, avant de les utiliser, a été utilisé. Il se peut très bien que tu aies reçu l'appel de quelqu’un qui s'est fait passer, par exemple, pour une compagnie de téléphone et qui demande des pièces comme un permis de conduire pour obtenir les données nécessaires pour usurper votre identité.


Ne rendez pas le colis. Contactez l’entreprise expéditrice à propos de cette commande pour comprendre comment ces articles ont été commandés.


Le vol d’identité, avec 19 499 victimes en 2022, est le type d’arnaque qui a fait l’objet du plus de signalements. Le vol de renseignements personnels arrive en quatrième place, avec 8083 rapports.

​Types de fraudes

Nombre de signalements

Nombre de Victimes

Pertes en $$

Fraude à l'identité

19 499

19 499

​Non disponible

Hameçonnage

10 603

2567

Non disponible

Extorsion

8240

2323

​19,0 M$

Renseignements personnels

8083

6148

Non disponible

Service

6255

4536

Non disponible

Investissements

4631

4251

308,6 M$

Enquêteur bancaire

4189

956

6,7 M$

Marchandise contrefaite

3960

3911

0,9M$

Marchandise

3935

3133

8,7 M$

Fraude liée à la vente

3141

1918

3,5 M$

Il s’agit des fraudes rapportées aux autorités, qui ne concerneraient environ que 5 à 10 % des cas.

Source : Centre antifraude du Canada


4- Le taxi qui ne prend pas l'argent comptant

L’arnaque :

Quelqu’un de désespéré vous demande de l’aider à payer son taxi qui, exceptionnellement, n'accepte pas l'argent comptant. Il propose à la victime la somme en liquide, quelques dollars, contre votre paiement par carte.

La victime, en bon samaritain, tape son code d'identification dans un terminal. Son complice vous distrait en vous parlant et vous remercie, tandis que le chauffeur reprend le terminal, puis vous rend une autre carte, à l'apparence similaire, mais après avoir subtilisé votre carte ainsi qu'une copie du code.


Conseil :

Dites que vous n'avez pas vos cartes bancaires avec vous et insistez pour payer en argent comptant. Si le chauffeur insiste, sortez du taxi, prenez son numéro et appelez la police.


5- L’arnaque aux investissements frauduleux

L’arnaque :

Les escroqueries frauduleuses en matière d’investissement ne sont ni les plus spectaculaires ni les plus courantes. Mais c’est de loin l’endroit qui cause le plus de dégâts aux victimes.


Ce stratagème est en explosion depuis quelques années où la cryptomonnaie a la cote. En 2020, les escroqueries à l’investissement ne représentaient que 33,5 millions de dollars. Dans la moitié des cas, il s’agit d’investissements dans les cryptomonnaies via de la publicité en ligne ou simplement des sites internet bien référencés.


Les victimes recevront au début des avantages financiers, ce qui les encouragera à continuer, après quoi il leur sera demandé de déposer de plus en plus d'argent.


Après cela, la victime ne reçoit plus rien. Cette arnaque touche particulièrement les personnes âgées qui investissent de grosses sommes d’argent : une moyenne de 78 000 $ en 2021.


Conseil :

Renseignez-vous sur les entreprises à qui vous confiez votre argenté. Vérifiez si l'entreprise en question est inscrite auprès de la Commission des valeurs mobilières.


Comme pour de nombreuses autres escroqueries, il est recommandé de porter une attention particulière au nom, y compris même les plus petits détails, comme le remplacement du « L » minuscule par un « i » majuscule.

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page