top of page

4 raisons qui poussent les femmes à se tourner vers l'entrepreneuriat

Pour de nombreuses femmes, l’entrepreneuriat semble être un moyen de réaliser quelque chose de significatif pour elles. Il s’agit la plupart du temps d’aider la société ou de répondre à un besoin non satisfait dans son environnement. C'est le cas de Christen Konan, qui a fondé sa propre société de coaching financier (KC Consulting, Canada) pour pallier manque de formation dans le domaine. Dans le même esprit, Binta Kanté, co-fondatrice de Spirits Chocolats, boutique de souvenirs en ligne et détaillant de gourmandises chocolatées à Abidjan, en Côte d'Ivoire, utilise l'entrepreneuriat pour « partager avec les autres et leur faire plaisir ». De son côté, le choix de spécialisation de Marcelle Goran est lié à son parcours professionnel au Québec.



Des motivations communes

En scrutant le web pour en apprendre plus sur ces femmes, il a été clair rapidement qu’on retrouve parmi elles des motivations communes en ce qui concerne la décision de se tourner vers l’entrepreneuriat :


1. Le désir d’indépendance

Beaucoup de femmes voient en l’entrepreneuriat une source d’émancipation et d’autonomie. Pour Ama Ouattara, photographe-journaliste pigiste, c’est le besoin de se distancier des institutions hiérarchiques qui l’a mené vers l’entrepreneuriat et la flexibilité de travailler sur les projets qu’elle désire, de la manière dont elle le souhaite.


Pour Marcelle Goran, qui dirige une structure d’accompagnement des entreprises pour l’embauche et la rétention de la main-d'œuvre immigrante au Québec, ce désir d'indépendance s’est traduit par l’envie de « contrôler ce qu’elle représentait et avoir une mainmise sur les résultats », mais aussi par la volonté de gérer son temps et son horaire.



2. La volonté de faire quelque chose de significatif

Pour de nombreuses femmes, l’entrepreneuriat semble être un moyen de réaliser quelque chose de significatif pour elles.


Il s’agit la plupart du temps d’aider la société ou de répondre à un besoin non satisfait dans son environnement. C'est le cas de Christen Konan, qui a fondé sa propre société de coaching financier (KC Consulting, Canada) pour pallier manque de formation dans le domaine.


Dans le même esprit, Binta Kanté, co-fondatrice de Spirits Chocolats, boutique de souvenirs en ligne et détaillant de gourmandises chocolatées à Abidjan, en Côte d'Ivoire, utilise l'entrepreneuriat pour « partager avec les autres et leur faire plaisir ».


De son côté, le choix de spécialisation de Marcelle Goran est lié à son parcours personnel au Québec, ainsi que son travail dans le milieu communautaire.



3. Trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Cette dynamique est sans doute la plus dominante chez les mères en affaires. Ces dernières trouvent que l'entrepreneuriat permet plus de flexibilité dans leurs horaires et leur permet de mieux s'adapter aux contraintes et obligations familiales.



C'est le cas de Mme Goran, dont l'entrepreneuriat lui permet de travailler tout en passant du temps avec ses enfants.



4. Recherche d'un meilleur revenu

Moins dominante que d’autres, mais tout aussi importante, l’une des motivations qui poussent les femmes à se lancer en affaires est la possibilité d’avoir de meilleures perspectives économiques. Cette dynamique apparaît souvent lorsqu’ils sont au chômage ou à la recherche d’une autre source de revenus.



Différences liées au contexte

Si ces dynamiques entrepreneuriales s’appliquent à la majorité des femmes entrepreneures, des nuances existent selon le contexte culturel et territorial dans lequel elles s’épanouissent.


Ainsi, d’une région du monde à l’autre, on peut trouver différentes raisons dominantes. Par exemple, alors qu'en Europe, aux côtés de la France et du Royaume-Uni, l'aspiration à l'indépendance prévaut, en Afrique, où la société est généralement très traditionnelle, les femmes entrepreneurs sont avant tout motivées par le besoin économique. Au Québec, les femmes décident d'entreprendre pour suivre leurs aspirations personnelles et leurs passions, contrôler leur destinée, et de se réaliser.


Enfin, en ce qui concerne les motivations qui sous-tendent les choix d'affaires des femmes, même si elles présentent des points communs, leurs motivations diffèrent lorsqu'elles se déplacent d'une région du monde à une autre. Nous comprenons donc que les femmes entrepreneures ont des caractéristiques très différentes, et pour mieux les comprendre, il est important de les considérer dans leur environnement. 

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page